Dynamic Creative Optimization sur Facebook

[VIDÉO] K-LEARNINGS #9 | La DCO (Dynamic Creative Optimization) est un procédé qui s’appuie sur le machine-learning pour optimiser la performance des créations publicitaires. Dans cette vidéo proposée par notre pôle social media, retrouvez 3 cas d’usage de la DCO sur Facebook.

La retranscription de la vidéo ci-dessous !

Dynamic Creative Optimization sur Facebook

Quand on parle d’inscrire Facebook dans un plan média à la performance, on en vient vite à parler de DCO (Dynamic Creative Optimization). C’est un procédé qui s’appuie sur le machine-learning pour améliorer dynamiquement les performances des campagnes.

Aujourd’hui je propose de vous expliquer 3 cas d’usage du DCO sur Facebook, du plus basique au plus avancé.

#1 | DCO simple (Data Facebook)

A la base, la fonction DCO de Facebook permet d’identifier la meilleure combinaison possible entre ciblage, placement et création publicitaire.

Pour mettre en place la fonctionnalité, il suffit d’activer l’option sur les campagnes concernées puis de renseigner les éléments que vous souhaitez tester. Vous pouvez tester jusqu’à 15 emplacements, 40 ciblages et 1250 créations en même temps soit près de 2 millions de combinaisons.

#2 | DCO Retargeting (Data 1st-party annonceur)

La DCO de Facebook est surtout un atout pour faire du retargeting produit, mais pour cela il y a deux conditions à réaliser avant :

  • Côté site : vous devez tout d’abord installer un traceur Facebook sur votre site. C’est grâce à ce traceur que Facebook peut reconnaître les visiteurs de votre site et connaître leur comportement de navigation.
  • Côté Facebook : il vous faut télécharger votre catalogue produits sur la plateforme. Il est préférable de passer par une solution de gestion des flux, qui va vous permettre de mettre à jour en temps réel votre flux produits.

Ensuite, comment ça marche ?

Si un internaute visite votre site et plus particulièrement la page du produit A, quand cet internaute se connecte à Facebook, Facebook le reconnaît grâce au traceur posé sur votre site et a l’information qu’il s’est intéressé au produit A.

Facebook va ensuite rechercher les informations du produit A dans votre flux produits pour créer une publicité sur mesure pour l’utilisateur.

#3 | DCO OPEN-SOURCE (Data 3rd-party)

Enfin, vous pouvez alimenter la DCO de Facebook avec de la data extérieure et donc personnaliser vos publicités selon l’horaire, la météo, les résultats sportifs ou encore la diffusion d’émissions TV.

Pour cela, vous devez connecter dans Facebook des solutions externes qui proposent ce service. Concrètement, vous donnez les droits à ces solutions pour activer et/ou mettre en pause vos campagnes.

CONCLUSION

Pour moi, la fonction DCO sur Facebook est un vrai pilier pour répondre à des objectifs de performance sur vos campagnes.

Pour la DCO simple, c’est une fonctionnalité facile à mettre en place et qui à court terme peut obtenir des résultats très positifs.

Et en tant que convaincu, je vous conseille vivement de tester les deux autres étapes : le retargeting dynamique et l’implémentation de data tierces pour améliorer les performances de vos campagnes.

+ Retrouver un cas DCO avec Rexona ici

Laisser un commentaire