Drive-to-store : comment utiliser Google Store Visits ?

[VIDÉO] K-Learnings #9 | En marketing, on parle beaucoup des stratégies drive-to-store. Nous allons voir comment utiliser l’indicateur Store Visits créé par Google permettant aux annonceurs SEA de mesurer l’impact réel de leurs publicités sur le parcours en magasin.

La retranscription de la vidéo ci-dessous !

Drive-to-store : comment utiliser Google Store Visits ?

Avec le mobile et l’hyper-connexion Internet, la frontière entre les parcours de conversion change. En marketing, on parle beaucoup des stratégies drive-to-store, c’est-à-dire l’ensemble de vos actions marketing en ligne pour inciter les internautes à se rendre dans vos points de vente physiques.

Ici, nous allons parler de Google Store Visits : un indicateur créé par Google pour permettre aux annonceurs SEA de mesurer l’impact réel de leurs publicités sur le parcours en magasin.

Comment ça fonctionne ?

Google utilise les données, agrégées et anonymes d’utilisateurs, qui sont géolocalisés puis fait une correspondance avec les clics sur vos annonces SEA, qui contiennent notamment les extensions de lieu de vos magasins. Il s’agit donc d’une estimation du nombre de personnes qui se sont rendues en magasin après avoir cliqué sur une publicité SEA. Ces données sont ensuite extrapolées puis remontées via l’indicateur « Store Visits ».

Maintenant, on va voir comment utiliser Google Store Visits en deux étapes simples.

Etape 1 : activer l’indicateur

Pour activer l’indicateur dans votre tableau de bord Google Ads, il faut remplir les conditions d’éligibilité de Google.

Vous devez donc :

  • Créer et remplir votre fiche Google My Business
  • Associer vos comptes Google My Business et Google Ads
  • Ajouter les extensions de lieux à vos annonces
  • Diffuser les annonces pour générer des impressions et des clics
  • Lorsque vous avez des volumes suffisants, demandez à Google d’être whitelisté pour l’indicateur Store Visits
  • Une fois whitelisté, il vous suffit d’ajouter la colonne d’indicateur « visite en magasin » à votre tableau de bord Google Ads.

Cet indicateur vous permet donc d’estimer le trafic en magasin généré par vos annonces SEA, et si vous connaissez les paniers moyens réalisés en magasin, il est même facile d’estimer la valeur en euros générée par vos annonces.

Lors de vos reportings, si vous souhaitez une donnée exacte, n’oubliez pas d’exclure les données ‘Store Visits’ des 30 derniers jours ou moins selon la durée de vos cycles de consommation.

Etape 2 : activer des campagnes locales

Sur Google Ads, vous pouvez mettre en place des campagnes locales automatiques, les ‘Local Campaigns’, qui optimisent directement votre indicateur Store Visits. L’algorithme de Google identifie les réseaux et les appareils qui vont générer le plus de visites en magasin et optimise les enchères en fonction.

Ces annonces peuvent bien sûr être diffusées sur le réseau de recherche Google mais aussi sur Google Maps, sur YouTube et sur le réseau Display.

LE RÉCAP’

Que vous vous serviez simplement de l’indicateur ‘Store Visits’ ou que vous mettiez en place des campagnes locales, l’activation de ‘Store Visits’ est un vrai plus pour gérer et arbitrer vos budgets. C’est le premier pas vers une stratégie SEA online-offline bien intégrée.

A savoir aussi que vous pouvez prolonger cette démarche avec les plateformes Social Media, notamment Facebook qui propose également cette solution.

Laisser un commentaire