Gabriel Szanto, Chief Product Officer chez Majelan

[VIDÉO] TÊTE-À-TÊTE #8 | À l’heure de l’explosion du podcast, nous sommes allés tendre notre micro à Gabriel Szanto, Chief Product Officer chez Majelan, la plateforme de contenus audio parlé (de podcasts quoi). Un moment d’échange inspirant à découvrir en vidéo !

L’entretien ci-dessous !

Bonjour, je m’appelle Gabriel Szanto et je suis Directeur de Produit chez Majelan.

Majelan, c’est quoi ?

Majelan est une plateforme d’agrégation, de distribution et aussi de production de contenus audio parlé. Concrètement c’est quoi ? Actuellement, des podcasts. On a plus de 53 000 utilisateurs sur la plateforme et on a plus d’un million d’écoutes qui ont été faites via la plateforme.

Comment l’aventure a-t-elle commencé ?

Alors c’est intéressant parce que j’ai commencé à faire un podcast, il y a un peu plus d’un an. J’avais à la fois le côté créateur de podcasts donc essayer de trouver du contenu qui pouvait être intéressant, et aussi les frictions associées à ça, à savoir, l’absence de statistiques. Aujourd’hui, vous êtes un créateur de podcasts, vous avez des statistiques d’Apple et de différentes plateformes sur lesquelles vous pouvez être mais aucune de ces statistiques ne concordent.

Donc au fil des mois où je commençais à développer mon podcast, je me disais : « ça, ça va pas, ça, ça va pas… » et j’en étais rapidement venu, au bout de 3-4 mois de création, à me dire : « mais en fait il faut développer une plateforme, ce n’est pas possible que ce soit à ce point mal foutu ». Et c’est pile à ce moment-là, que j’ai vu passer un entrefilet dans le Figaro (je crois) : « Mathieu Gallet lance son Netflix du podcast avec Arthur Perticoz ».

Et donc ?

Sur le coup, j’étais blasé, en me disant « bon ok, ça y est c’est trop tard ». Et en fait, j’ai envoyé un mail à Arthur, par LinkedIn, je lui ai dit : « Voilà, moi ça fait 6 mois que je réfléchis au sujet, est-ce que ça ne vaut pas le coup que l’on se voie, on boit un verre ensemble et puis voilà, on échange les bonnes idées ! ». Puis, en fait ça matche parfaitement, et c’est à ce moment-là que j’ai rejoint l’aventure.

C’est quoi votre podcast ?

C’est la French Touch Podcast, que j’ai commencé l’année dernière et ça parle de produits design. Mais spécifiquement sur la communauté produit, c’est-à-dire que j’interviewe des gens, pendant à peu près une heure, qui viennent du monde du produit ou du design français.

Majelan : le Netflix du podcast ?

Ce n’est pas du tout vrai, donc j’insiste vraiment là-dessus. On n’est pas du tout Netflix. Il faut plus nous voir vraiment comme une plateforme sur laquelle on agrège des flux gratuits qui existent, là où un Netflix met une barrière à l’entrée et vous devez payer pour avoir accès à du contenu. Donc ce n’est pas du tout la même chose.

La pub intégrée aux podcasts ?

Je crois beaucoup à la publicité dans le podcast. Le taux d’engagement qui existe pour les auditeurs est beaucoup plus fort avec du podcast que sur du web par exemple.

Deux podcasts coup de cœur ?

J’aime beaucoup la musique ! Donc rien à voir avec Majelan, il y a ‘Version Standard’ qui est cool, qui décortique des histoires de chansons célèbres. Donc vous avez par exemple, Ray Charles ‘Georgia on my mind’. Et dans la même veine, il y a un deuxième podcast qui s’appelle ‘Song Exploder’. Je vais prendre un exemple : Arcade Fire, ils vont décomposer eux-mêmes leurs chansons. Comment ils sont arrivés jusqu’à la création de ces chansons-là. Donc ce sont vraiment des podcasts dans le domaine musical, qui sont canons !

Une innovation digitale qui va tout changer ?

Les crypto-monnaies ! En fait, ce qui est intéressant avec les crypto-monnaies, c’est ce qu’on appelle la désintermédiation. Ce qui se passe, c’est qu’il n’y a plus une seule autorité référente et donc en fait cet intermédiaire, qui était la banque qui était l’autorité centrale, disparaît. Donc ça a des implications absolument énormes, ça c’est au niveau de la monnaie mais ça peut être au niveau des échanges. Enfin, c’est amené à devenir une réalité. Alors quel impact ça va avoir ? Je ne sais pas mais on voit que Facebook a lancé l’initiative Libra, il existait des initiatives Bitcoins. Je pense que cela va changer beaucoup de choses d’un point de vue sociétal.

Une start-up coup de cœur ?

J’en note une : Jumbo, montée par Pierre Valade. Pierre, que j’aimerais beaucoup interviewer sur la French Touch Podcast, a eu cette intuition que les données privées, les données des utilisateurs, ont de la valeur. Aujourd’hui, en fait, elles sont très facilement données sans contrepartie aux GAFA. Et donc lui, son parti pris, c’est de dire « je veux pouvoir effacer mes traces ». Il a développé une application, qui est sortie il y a quelques mois maintenant, qui s’appelle ‘Jumbo’, que vous pouvez télécharger sur iOS et Android et qui permet vraiment en un clic d’effacer vos données sur des Twitter, des Facebook, des Google etc. Donc c’est vraiment : simplifier et redonner le contrôle aux utilisateurs sur leurs données. Je trouve ça hyper intéressant et hyper smart.

Laisser un commentaire