Maximiser la part de voix sur Google avec Target Impression Share

Target Impression Share

Fin 2018, Google lance la stratégie d’enchères Target Impression Share, adaptée aux objectifs de visibilité, qui permet de maximiser le taux d’impression de vos annonces SEA dans les résultats de recherche Google.

Au sein de Target Impression Share, trois objectifs d’emplacement sont proposés :

  • Diffusion en première position absolue
  • Diffusion en haut de page (positions 1 à 4)
  • Diffusion ailleurs sur la page de résultats de recherche Google

Target Impression Share peut se définir au niveau d’une campagne ou sur un portefeuille de campagnes.

Premiers tests et retours by Keyade

Différents tests ont été réalisés par les consultants Keyade auprès d’annonceurs ayant des objectifs ou problématiques de visibilité, avec des résultats variables :

  • Un premier retailer souhaitait atteindre une part de voix maximale sur une catégorie de produits donnée. Target Impression Share a permis d’augmenter la part de voix sur cette catégorie de 35% en 48h en passant de 70% à 95%. La conséquence est une hausse du coût-par-clic particulièrement élevée sur ce test (+68%, inférieur à 1€).
  • Un second annonceur souhaitait atteindre une part de voix de 85% sur une catégorie de produits. L’objectif a été atteint (et même un peu dépassé) en l’espace de deux semaines (représentant une hausse de 44% de la part de voix sur cette catégorie), avec une hausse du coût-par-clic de 26%, moindre par rapport au premier test.
  • Un dernier annonceur souhaitait augmenter sa part de voix (déjà élevée) sur ses mots-clés marque, sur deux marchés différents. En un mois, la part de voix a augmenté de 5% sur les deux marchés, pour des variations du coût-par-clic de 21% à 31%.

Khalid Tayouga et Alexis Antoine, consultants SEA chez Keyade, font partie de l’équipe qui a mené les premiers tests.
Khalid commente : « Globalement, Target Impression Share permet d’atteindre les objectifs de part d’impression fixés. Les coûts-par-clic sont en hausse, permettant bien entendu de réduire la part des impressions perdues en raison du classement. Il est important de ne pas (trop) capper la (les) campagne(s), afin que la stratégie d’automatisation puisse se mettre en place correctement ».
Alexis renchérit : « L’utilisation de Target Impression Share est particulièrement adaptée pour se positionner sur les mots-clés génériques d’une thématique spécifique mais cela peut aussi servir à renforcer la présence de la marque. L’important est de bien déterminer la thématique prioritaire, et de lui accorder un budget suffisant pour atteindre son objectif. »

Laisser un commentaire