Etude de la maturité des annonceurs sur les différents réseaux SEA

Qui dit SEA dit réseau de recherche… mais pas que. Ce mois-ci, notre Data analyst Stephen Nomed s’est penché sur le comportement des annonceurs sur les différents réseaux SEA : réseaux de recherche, réseaux de partenaires et réseaux display.

Sans surprise, en 2015 nos annonceurs enregistrent un fort trafic sur les réseaux de recherche (93%), au détriment des réseaux de partenaires (-19%). Loin derrière en termes de volume (2% du trafic), les réseaux display enregistrent pourtant la plus forte hausse (+16%). L’étude des taux de conversion étaye ces observations : sur les réseaux de recherche, la conversion est stable depuis 2013 tandis que les réseaux display affichent un véritable boom (la conversion a plus que quadruplé en 2 ans).

Côté budgets, on constate surtout un désinvestissement des réseaux de partenaires (tous secteurs confondus). D’une part, les CPC y sont plus élevés que sur le moteur de recherche et d’autre part, Google ne communique pas sur les sites qui composent ces réseaux, rendant impossible de choisir les bons partenaires.

Laisser un commentaire