Modification de l’affichage des annonces Google : quel impact ?

L’annonce a (un peu) agité le monde du search marketing et sans doute l’avez-vous déjà lue : Google a modifié l’affichage des annonces textuelles dans ses résultats de recherche. Boum, 15 ans d’habitudes Adwords à revoir ! Visuellement, il n’y a plus d’annonces publicitaires sur les emplacements de droite (à l’exception des annonces Shopping et des encarts Google Knowledge) et les annonces sont concentrées en haut et en bas de la page de recherche, avec jusqu’à quatre emplacements premium pour les requêtes les plus concurrentielles.

Et pour les annonceurs, qu’est-ce que ça implique ? Notre analyste a réalisé une étude auprès des annonceurs Keyade afin d’évaluer l’impact de cette modification sur le trafic, les clics et les coûts. L’étude a été réalisée sur la période du 1er février au 10 mars 2016, sur plus de 230 millions d’impressions, en excluant les campagnes ‘marque’ et Shopping.

Nous observons ainsi que la diminution des emplacements disponibles entraîne une baisse globale des impressions de 40%, mais que les impressions premium sont en hausse grâce à un affichage systématique des positions 3 et 4 en haut de la page. Les positions premium concentrent désormais 98% du trafic (contre 81% avant la modification), permettant de capter plus de clics (+45% sur le CTR global). Si les coûts au clic restent stables pour les positions premium (la position 2 enregistre même une légère baisse), nous constatons qu’ils augmentent de près de 30% sur les annonces de bas de page. A relativiser toutefois car ces dernières ne représentent que 2% du trafic total.

Laisser un commentaire