Google : des variantes proches de moins en moins proches

Fin mars 2017, Google a annoncé un élargissement des ‘variantes proches’ sur l’ensemble des match types

Allez, on vous fournit les sous-titres :

Les mots-clés que nous achetons en SEA se déclenchent selon 4 types de correspondance avec les requêtes des internautes (match types) :

  • Large
  • Large modifié
  • Expression exacte
  • Exact

(plus de détails sur le fonctionnement des correspondances)

  • En 2012, Google introduit l’option ‘variantes proches’ sur l’ensemble des match types: l’algorithme pouvait alors déclencher les annonces sur des requêtes contenant des variantes proches des mots-clés achetés (pluriel/singulier, fautes d’orthographe, acronymes, abréviations…)

Degré d’exactitude des correspondances : +++ / Avec l’option variantes proches : ++

  • En 2014, les variantes proches ne sont plus proposées en option mais automatiquement intégrées à tous les types de correspondance.

Degré d’exactitude des correspondances : ++

  • En 2017, Google annonce un élargissement des variantes proches sur l’ensemble des match types (ça y est, la première phrase vous parait plus claire ?). Les variantes proches incluent désormais :
  • L’absence ou présence de (1) prépositions (à, en, sur, par…), (2) conjonctions (et, ou, ni, mais, or, car, donc), (3) articles (le, la, les, de, des, un, une, au, aux…)
  • Les requêtes contenant les mots dans un ordre différent

Degré d’exactitude des correspondances : +

Google assure agir dans l’intérêt des annonceurs pour leur éviter de manquer des opportunités, mais en tant qu’agence et porte-parole desdits annonceurs, nous nous devons de vous informer et anticiper les impacts.

A QUOI FAUT-IL S’ATTENDRE ?

> Si les investissements ne sont pas plafonnés : vous pouvez vous attendre à une augmentation du trafic (estimée à 3% donc faible) et par conséquent des budgets.

> Si les investissements sont plafonnés, vous pouvez vous attendre à l’inverse à une baisse de la part de marché.

> Même si Google promet un trafic qualifié incrémental aux performances équivalentes, on peut tout de même s’attendre à une ‘légère’ baisse du taux de clic et du taux de conversion, et donc une ‘légère’ baisse des performances.

> Ce changement pourrait apporter de nouvelles opportunités de mots-clés et de tendances de recherche.

QUELLES SONT LES RECOMMANDATIONS DE KEYADE ?

> Suivre les indicateurs de trafic et de performance en identifiant des adgroups et mots-clés témoins en Exact

> Suivre l’évolution des investissements et des parts de voix

> Analyser les requêtes pour quantifier l’impact du changement

> Utiliser les scripts pour continuer le travail de séparation des match types

> Continuer de travailler la chaine de valeur SEA pour obtenir le meilleur Quality Score

 

 

Laisser un commentaire