Facebook Ads : efficace auprès des seniors ?

Facebook-Ads-FOPA-4

Fruit d’Or ProActiv (Upfield) obtient des coûts 70% inférieurs au benchmark avec ses Facebook Ads !

Fruit d’Or ProActiv (groupe Upfield) est une marque connue pour ses margarines destinées aux personnes souhaitant réduire leur cholestérol. Le cœur de cible de la marque est composé de personnes de plus de 50 ans et soucieuses de leur santé.

Pendant longtemps, Facebook a été considéré comme le réseau social des jeunes mais c’est un fait : sa population d’utilisateurs vieillit. Aujourd’hui, 20% des utilisateurs du réseau social ont plus de 45 ans, ce qui représente une large cible lorsqu’on sait que Facebook compte plus de 56 millions d’utilisateurs en France ! Keyade et Mindshare proposent ainsi à Fruit d’Or ProActiv d’activer la plateforme au sein du plan social media de la marque.

Dans un premier temps, les consultants Keyade activent un ciblage retargeting afin de toucher les personnes ayant déjà visité le site de la marque. Au sein du parcours d’achat, ces internautes connaissent déjà la marque et entrent dans la phase de considération. L’objectif de Fruit d’Or ProActiv est donc d’orienter leur préférence vers ses produits. Pour cela, les publicités sur Facebook relayent des témoignages de clients ayant utilisé le produit (en soulignant les bénéfices pour la santé) ou invitent à télécharger un ‘Starter Kit’ (composé de quizz, de recettes et de conseils diététiques). Dans les deux cas, les posts sponsorisés redirigent sur le site de la marque.

Par la suite, les consultants Keyade élargissent le bassin d’audience en activant le ciblage par intérêts de Facebook (notamment les intérêts concernant la santé).

Pour tirer les conclusions, Julien Violy, Consultant Social Media chez Keyade, explique la mécanique adoptée : « Nous avions pour objectif de générer des visites vers le site de Fruit d’Or ProActiv. Au départ, nous achetions la publicité sur Facebook au coût par clic (CPC), puis nous avons choisi de privilégier l’achat au coût par action (CPA), afin de payer uniquement les visites effectives sur le site de la marque. Grâce à cet ajustement, nous avons pu réduire le taux de perdition de près de 70% (c’est-à-dire le rapport entre les internautes qui cliquent sur la publicité et ceux qui visitent effectivement le site) et obtenir un coût par visite 10 fois inférieur avec l’achat au CPA par rapport à l’achat au CPC. »

Charlotte Bouquet, Brand Manager chez Upfield conclut : « Aujourd’hui, le coût par visite sur Facebook est inférieur de 70% par rapport au benchmark sur la plateforme, toutes cibles confondues. Pour nous, c’est la démonstration que Facebook est une plateforme parfaitement adaptée pour toucher et accroître la visibilité de Fruit d’Or ProActiv auprès de sa cible senior. »

Laisser un commentaire