Le changement, c’est Qwant ?

qwant

A moins de 10 jours de l’entrée en vigueur du RGPD, nous n’avions pas envie de vous ennuyer avec un énième article en trois paragraphes argumentés sur « les enjeux » et « ce que ça va changer » (bon d’accord, on l’a déjà un peu fait dans l’édito), nous avions plutôt envie d’attirer votre attention sur Qwant.

Qwant, c’est le moteur de recherche français qui, loin de vouloir détrôner Google et ses 93% de part de marché en France, se positionne comme le moteur de recherche qui respecte la vie privée de ses utilisateurs et garantit à 100% la confidentialité de leurs données. Une promesse qui a largement suscité la curiosité des utilisateurs à l’heure de Cambridge Analytica et du détournement des données personnelles des utilisateurs de Facebook. Le visuel ci-dessous montre l’évolution du volume de recherches de ‘Qwant’ sur Google au cours des 3 derniers mois et les pics de recherches sont étroitement liés au scandale qui touche Facebook : le premier pic correspond à la révélation de l’affaire, le second pic suit de près les excuses publiques de Mark Zuckerberg (et a même provoqué une panne géante des serveurs), enfin le troisième pic intervient juste à la suite de l’audition de Zuckerberg au Sénat américain.

qwant-graphique

En mars 2018, Qwant est passé d’une croissance de trafic de 20% par an à 20% par jour. Bien que la tendance soit un peu retombée, les premiers soubresauts de l’intérêt manifesté par les utilisateurs ne devraient pas rester ignorés. Si les utilisateurs modifient (lentement) leurs pratiques, il y a fort à parier que les annonceurs suivront rapidement, alors autant y être préparé…

NB : Aujourd’hui, Qwant propose des emplacements publicitaires via l’API Bing.

Laisser un commentaire