Faut-il acheter sa marque en SEA ?

[VIDÉO] K-LEARNINGS #1 | Que ce soit les annonceurs qui dépensent des millions en SEA ou de nouvelles marques qui se lancent en référencement payant, il y a toujours un moment où se pose la question « est-ce que j’achète ma marque sur les moteurs de recherche » ? Une question complexe qui amène bien sûr une réponse subjective : Charlotte Rozan-Pichet, spécialiste du digital média, nous propose sa vision.

La retranscription de la vidéo ci-dessous !

Faut-il acheter sa marque en SEA ?

Les arguments en faveur du oui

#1 | Défendre sa marque

Tout d’abord ça permet de défendre votre marque contre la concurrence. Vous aurez beau être extrêmement bien référencé en SEO, si un concurrent a décidé d’acheter votre marque…

#2 | Reléguer les concurrents

Ça permet aussi de reléguer les concurrents ou informations négatives aux rangs inférieurs.

#3 | Afficher des actualités

Acheter sa marque en SEA c’est se donner la possibilité de s’afficher sur un contenu chaud et maîtrisé. C’est particulièrement intéressant pour les annonceurs qui ont une forte actualité commerciale ou une forte saisonnalité.

#4 | Le double affichage SEA / SEO

Selon plusieurs tests que nous avons menés, le fait de s’afficher à la fois en SEA et SEO permet une augmentation de 20% à 30% du taux de clic en moyenne.

Bonus pour les annonceurs TV : on peut également parler de la synchronisation SEA avec les campagnes TV, qui permet de capter les recherches qui sont faites sur votre marque aux moments les plus pertinents.

#5 | L’affichage mobile

Le mobile !

Sur mobile, seuls 4 liens (max!) apparaissent au-dessus de la ligne de flottaison. En achetant ma marque en SEA, j’augmente ma visibilité potentielle sur mobile.

#6 | Valoriser l’attribution

Acheter sa marque ça peut aussi constituer un avantage compétitif dans l’attribution. Parce qu’en SEA, la marque peut s’accaparer jusqu’à 90% des ventes en dernier clic, avec un ROI souvent exceptionnel. Si votre marque bénéficie d’un fort volume de trafic, ça peut être intéressant de dégrader votle ROI sur les mots-clés génériques qui sont intervenus en amont, ce sont ces mots-clés qui sont efficaces pour l’acquisition de nouveaux clients.

#7 | Inciter à la conversion

RLSA est une fonctionnalité qui permet de recibler sur les moteurs de recherche les internautes qui ont déjà venus sur votre site. En achetant votre marque, vous pouvez adresser des messages personnalisés à ces internautes pour les encourager à finaliser leurs achats, en communiquant sur des sujets qui les touchent au cœur comme une livraison offerte ou une promotion de dernière minute.

Les arguments en faveur du non

Bien sûr ça reste du cas par cas, mais pour moi, lorsqu’un annonceur est seul sur sa marque (c’est-à-dire que ses concurrents ne l’achète pas), qu’il est très bien référencé en SEO et également qu’il n’a pas une actualité commerciale forte… et bien ce n’est pas forcément pertinent d’acheter sa marque.

Laisser un commentaire